Bullshit jobs

Quand j’ai entendu cette phrase j’ai su que le swag m’avait quittée. A jamais.

Publicités